A la vache !

Je suis en Normandie en ce moment, alors forcément, quand Agnès parle des vaches ça m’interpèle :D

Et bizarrement aussi, ça me fait penser à François Bayrou. Il pense que nous sommes arrivés à la fin d’un cycle : « Il y a quelque chose de si profondément cassé, qu’il faut des gens responsables et sérieux qui aient des attitudes et des mots pour y répondre ». Je trouve cela un peu présompteux de se placer en visionnaire qui annonce la fin d’un cycle, à mon sens on peut tout au plus le souhaiter.

Personnellement il y a 15 ans de cela, alors que j’étais jeune étudiant poil aux dents, j’annonçais, à qui vouloit l’entendre, que la révolution sociale était pour demain; les gens ne se rendaient pas compte dans quel Etat nous vivions. J’ai continué d’affirmer cela pendant 5 ou 10 ans avant de me rendre compte que “demain” ça ne pouvait pas durer aussi longtemps.

Si vous voulez mon avis (sinon je vous le donne tout de même), Bayrou finira en Big Mac comme les autres :D

6 commentaires pour “A la vache !”

  1. Hauteurs et Vertiges dit :

    Le Roi et l’enfant.

    Qui es-tu demande l’enfant au roi.
    Mais je suis votre roi, votre gourou, celui qui vous guide, vous protège….
    Nous protéger de quoi ?
    De vous même, mon enfant, de vous même.
    De moi même ? Mais, je n’a pas peur de moi même
    Certes…

  2. michel catelin dit :

    le Mac Bayrou, je me demande quelle sauce y vont mettre dedans ?

  3. Fred. de L. dit :

    Hé Paul ! J’suis paumé… j’ai eu il y a quelques mois des commentaires supprimés sur bellaciao… bon… tant pis… je devais être trop bourgeois… et là, j’ai eu un commentaire viré chez Eolas… je dois être trop gauchiste. Serais-je centriste finalement ? :-D C’est dur la vie sur les blogs…

  4. Paul TOTH dit :

    Ah Fred, je sais pas où tu es, mais reste- y, je trouve que tu y es bien :D

  5. Fred. de L. dit :

    Merci :-D N’empêche que c’est infernal tous ces gens qui ne font de la politique qu’en disant “faut battre la droite” ou “faut battre la gauche” ou “les anti-libéraux sont des staliniens refoulés”. J’en arrive à meugler sur les blogs désormais tellement c’est énorme. Je me demande si c’est moi qui raisonne de travers ou bien si ce sont les autres qui sont complètement intoxiqués. Comment peut-on défendre ce système avec autant d’aveuglement ? Ou est-ce que c’est moi qui ait tort de ne pas l’accepter comme l’ultime graal qu’il convient de défendre bec et ongle, quite à mentir, à déformer la réalité ? J’ai tout de même croisé des blogs où il y a des jeunes cons qui titrent “le diable rouge” en parlant d’Evo Morales, qui affirment ensuite qu’Allende était au moins aussi horrible (voire pire) que Pinochet parce qu’il n’y avait qu’un seul journal libre dans le pays… et qui continuent en vomissant des argumentaires sur le fait que les multinationales n’ont aucun pouvoir dans notre monde et que défendre le contraire, c’est être adepte des théories du complot, en gros que c’est être paranoïaque (voir des rouges partout, c’est pas de la parano par contre…), et cerise sur le gateau, argumentaire ultime, ceux qui sont contre une attaque contre l’Iran, ils n’ont qu’à se convertir à l’Islam et à aller voir comment on lapide les femmes adultères, après ils cesseront de faire de l’anti-américanisme primaire.

    Quand je lis ces blogs, je me dis : “c’est pas possible, c’est pourtant évident qu’il raconte des conneries”… et je vais voir les commentaires… et shboum… une quirielle de commentaires qui vont dans le même sens et qui en rajoutent. Bon.

    Ensuite, je me dis… Et eux, quand ils viennent lire des blogs “rouges”, du genre le Monolecte… Ils doivent penser la même chose.

    Qui a dit “dialogue de sourds” ?

  6. kasia dit :

    Bonjour,
    Je m’apelle Katarzyna Winiarz, je travaille dans une maison d’éditionSoftware- Wydawnictwo. Nous publions des magazines concernants les sciences d’informatique.
    Je voudrais vous proposer la coopération avec notre maison d’édition. Nous voudrions voir vos articles sur les pages de nos magazines.
    Contactez moi s’il vous plait sous l’adress katarzyna.winiarz@software.com.pl
    Cordialement
    Katarzyna Winiarz

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.